Sport et dépression

La dépression se définit par une humeur triste persistante et une perte d’intérêt pour des activités généralement plaisantes, souvent accompagnée de périodes d’insomnies, de fatigue, d’un manque de concentration et d’une faible estime de soi. Cette dernière peut être traitée par la prise d’antidépresseurs. Cependant, ces médicaments ayant de nombreux effets secondaires, certains patients se tournent donc vers d’autres thérapies comme l’activités physique.

Comment expliquer alors que la mise en mouvement pourrait avoir un effet thérapeutique chez les sujets déprimés ? Le mouvement est instinctif, c’est à dire qu’il est inscrit dans la profondeur de notre ADN. Pour aller plus loin, nous pourrions dire que le mouvement c’est la vie et que lorsque ce dernier cesse, la vie s’arrête.

L’activité physique se caractérise par tous les mouvements produits par les muscles. Des psychologues et cliniciens en étudient son intérêt comme traitement alternatif de la dépression depuis plus de trente ans. Ainsi, plusieurs métaanalyses permettent de mettre en évidence une absence d’effet de l’activité physique quand il s’agit de l’unique thérapie, mais la majorité s’accorde à dire que l’ajouter à une prise en charge classique en augmente les bénéfices.

Comment pourrait-on expliquer cela ? Déjà physiologiquement, l’augmentation des endorphines provoque une action médiatrice sur les effets psychologiques. Considérées comme des « hormones du bonheur » elles jouent un rôle important dans la régulation des émotions et de la perception de la douleur. L’augmentation de la température du corps participe également à une sensation de bien-être. De plus, l’activité physique modifie le cerveau. En effet, cette dernière provoque une accélération du rythme cardiaque et disperse davantage le sang, l’oxygène, les hormones et les neuromédiateurs dans l’ensemble de l’organisme. Cela entraîne un meilleur cablâge du cerveau et une activation du système immunitaire qui rendent le corps plus performant dans la lutte contre les tensions physiques et mentales. L’activité physique permet également de réguler l’appétit et le sommeil. Certains auteurs ont également mis en avant que sa pratique renforcerait les effets biochimiques des médicaments.

Psychologiquement, cela peut entraîner une augmentation de la sensation de maîtrise et du sentiment d’efficatité avec une amélioration de l’estime de soi et de l’humeur, ainsi qu’une diminution des symptômes dépressifs. L’activité physique peut également être une distraction face aux pensées négatives. De plus, pratiqué en groupe, cela permet de créer de nouveaux liens sociaux et de renouer avec les autres.

La dépression se définissant en parti par un manque de motivation à l’action, nous pourrions nous demander comment proposer à une personne de pratiquer une activité physique ? La capacité à se motiver dépend surtout de la satisfaction et du niveau d’autonomie que les patients retirent de l’activité sportive. Différents critères de motivations ont ainsi été développés notamment par des psychologues du sport. Identifier avec le patient ce qui le motive reste un critère majeur. De plus, la définition d’objectifs motivant à atteindre semble fournir de l’énergie aux personnes dépressives.

Cet étayage nous a ainsi permis de mettre en évidence l’action bénéfique de l’activité physique chez des sujets ayant une dépression. Les recherches actuelles sont insuffisantes pour mettre en avant un type d’activité ou une intensité de pratique, et il serait donc intéressant de s’interesser à ce point afin de pouvoir orienter au mieux des patients dépressifs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :